L'atome en 2nde

Sur les livres à conseiller ou l'intégration d'histoire des sciences dans les cours.

L'atome en 2nde

Messagede pcphys » 11 Nov 2013, 16:15

Bonjour,
En présentant le cours sur l'atome aux élèves de 2nde, je ne m'étais même pas posé la question de savoir comment les Grecs, avec Démocrite et Leucippe, en étaient arrivés à cette "hypothèse géniale" de la discontinuité de la matière.
Parallèlement, je lisais "Physique quantique et représentation du monde" de Schrödinger ; et je suis tombé par hasard sur un passage très intéressant sur la "naissance de l'atomisme". Le passage est intitulé "Atomes ou quanta - le vieil antidote pour échapper aux difficultés du continu".

Ce que je trouve particulièrement intéressant pour les élèves, c'est qu'ils aient conscience que cette hypothèse avait été émise il y a 2000 ans, et que "en réalité, elle n'est pas une conjecture heureuse émise par des penseurs qui en réalité ne savaient absolument rien à ce sujet" mais qu'elle résulte au contraire de réflexions profondes sur l'observation d'expériences (changements d'état, l'auteur parle de raréfaction et de condensation, et nécessité de rompre avec la vision continue).
Tout ça pour dire qu'ils avaient réussi à aboutir à de belles conclusions simplement par l'observation et la réflexion, malgré la pauvreté de leurs moyens, c'est donc une belle "construction" de l'esprit.

Dans le même ouvrage, il y a aussi un "pamphlet" très ardent sur la "barbarie de la spécialisation" et une défense vigoureuse de la science comme faisant partie d'un tout, intégrée au développement du savoir humain (pour savoir "Qui nous sommes" en fin de compte).
Et à ce moment-là, il critique aussi violemment la conception utilitariste de la science.

Bref, en tombant sur cet ouvrage, j'ai pu m'interroger un peu plus profondément sur le sens de ce que j'enseignais, et aussi sur le rapport des élèves à la science: car j'ai l'impression que son image en 2013 ne soit plus aussi flatteuse qu'à mon époque!

Renaud
pcphys
 
Messages: 3
Inscription: 11 Nov 2013, 15:39
Académie: AIX-MARSEILLE
Poste: Enseignant en Lycée

Re: L'atome en 2nde

Messagede Aranel53 » 11 Nov 2013, 18:13

Intéressant ça...

Néanmoins c'est une vision à l'opposé de ce que j'avais appris. L'atomisme grec est purement théorique voire philosophique et n'était pas du tout en lien avec des expériences comme on l'entend aujourd'hui. Les observations pouvaient avoir leur place mais sans plus. S'il y avait eu des expériences "cruciales" à l'époque, la théorie corpusculaire n'aurait pas végété pendant deux mille ans, si ? Il cite des sources Schrödinger là dessus ?

Du coup je vais essayer de lire le bouquin en question, ton message m'interpelle vivement ! ;)
« Comme le feu de la pierre ne sort, Sans la frapper du fer par violence : Semblablement sans faire grand effort, La Vérité ne sort en évidence. »
Guillaume De La Perrière 1553.
Aranel53
 
Messages: 5919
Inscription: 26 Fév 2010, 16:42
Localisation: Sud de la Drôme
Académie: Grenoble
Poste: Enseignant en Collège/Lycée

Re: L'atome en 2nde

Messagede pcphys » 11 Nov 2013, 21:34

Merci pour ton message.
J'y suis allé un peu fort peut-être: il n'y a pas eu d'expérience cruciale. L'idée est simplement basée sur l'observation de phénomènes quotidiens, je cite l'auteur: (Anaximène) "fut conduit à affirmer que toute portion de matière peut prendre l'état solide, liquide ou gazeux, que le changement d'un état à un autre n'implique pas un changement de nature mais dépend, pour ainsi dire, d'un processus géométrique (...) raréfaction ou condensation (...)". Puis il justifie comment on est obligé d'abandonner la continuité (en faisant "l'analogie" avec une droite en mathématique).
J'ai trouvé cet ouvrage vraiment intéressant à tous points de vue ; tout est très bien argumenté et les idées profondes (par exemple, il fait le lien entre cette discontinuité de la matière et les réticences de Planck à introduire de la discontinuité pour expliquer le rayonnement du corps noir).

Bonne soirée,

Renaud
pcphys
 
Messages: 3
Inscription: 11 Nov 2013, 15:39
Académie: AIX-MARSEILLE
Poste: Enseignant en Lycée


Retourner vers Histoire des sciences : concepts, anecdotes, ouvrages généraux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités