Gallium

Sur les différentes pratiques pédagogiques et les documents généraux, les évaluations, la didactique, l'épistémologie... Tout ce qui est disciplinaire mais non lié à un niveau donné.

Gallium

Messagede xavier29 » 15 Nov 2019, 13:47

Bonjour à tous,

J'ai acheté quelques grammes de gallium avec lequel j'ai pu l'année dernière montrer une courbe de refroidissement avec palier de changement d'état autour de 30°C. En fait plus précisément la température a baissé jusqu'autour de 25°C (donc pas de palier), je me suis alors dit que c'était peut-être une surfusion, c'était bien ça car après avoir tapé sur le tube à essais et bougé un peu la sonde, rapidement (alors que du gallium solide se formait sur la sonde) la température s'est mise à remontrer assez vite jusqu'à 30°C et est restée constante jusqu'à ce que tout le gallium soit solide. Les élèves avaient beaucoup apprécié l'expérience et moi aussi :D !

Cette année j'ai montré sa fusion et sa solidification sans soucis, mais quand j'ai voulu tracer la courbe de solidification... le gallium ne s'est jamais solidifié ! :lol: Là il est à 19°C depuis 2h, j'ai beau tapoter, agiter, etc, impossible de déclencher la solidification. Je l'ai remis dans le flacon d'origine avec les quelques morceaux de gallium solide, j'ai maintenant un mélange de deux phases liquide et solide.
Alors j'ai cherché un peu et trouvé ça : https://hal.archives-ouvertes.fr/jpa-00206369/document , je lis que le gallium β est une forme métastable du gallium qui fond à -16,3°C.

Ca peut être ça à votre avis ? Quelqu'un a déjà observé ça ? Une autre explication ?

Précision : je l'ai toujours gardé à plus de 10°C (pas de congélation ou autre).
xavier29
 
Messages: 500
Inscription: 18 Mar 2015, 03:05
Académie: Non précisée
Poste: Enseignant en Collège

Re: Gallium

Messagede Aranel53 » 15 Nov 2019, 16:20

Intéressant... !

Mais non, je n'ai jamais pu observer de transistion de phase du gallium... quand je préparais l'agreg à l'ENS de Lyon, j'ai failli récupérer 1kg de gallium d'un prof qui faisais sa thèse dessus et qui en avait plein et j'ai pas pu... ça fait 15 ans que je regrette ! :mrgreen: :cry:

Mais effectivement, si ça ne cristallise pas, c'est soit que l'échantillon a été pollué par des particules qui forment un alliage en changeant la température de solidification, soit qu'une autre forme est présente, mais c'est étrange quand même...

Ou alors essayer de tout fondre puis de faire un refroidissement rapide au congélateur ? et recommencer pour voir si ça change qqch ?
« Comme le feu de la pierre ne sort, Sans la frapper du fer par violence : Semblablement sans faire grand effort, La Vérité ne sort en évidence. »
Guillaume De La Perrière 1553.
Aranel53
 
Messages: 5898
Inscription: 26 Fév 2010, 15:42
Localisation: Sud de la Drôme
Académie: Grenoble
Poste: Enseignant en Collège/Lycée

Re: Gallium

Messagede physix » 18 Nov 2019, 22:02

Ta sonde est en quoi ?
Il me semble de que certains métaux comme l'aluminium forment des amalgames avec le Gallium.
Perte de la 4ème "Aide et soutien" - Perte de la 3ème d'insertion - Perte de la ZEP - Perte des groupes
physix
 
Messages: 627
Inscription: 09 Jan 2011, 10:41
Académie: Grenoble
Poste: Enseignant en Collège

Re: Gallium

Messagede xavier29 » 18 Nov 2019, 23:10

Oui surtout pas de contact avec l'alu (j'ai essayé :mrgreen: ), la sonde est en inox.
xavier29
 
Messages: 500
Inscription: 18 Mar 2015, 03:05
Académie: Non précisée
Poste: Enseignant en Collège


Retourner vers Les cours de Sciences Physiques : Enseigner quoi ? Comment ? Pourquoi ?

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

cron