Page 1 sur 4

Pédagogie de la découverte

MessagePosté: 16 Mai 2018, 14:02
de JoC
Un article remis en valeur par Stanislas Dehaene remet en cause la pédagogie de la découverte, que nous avons généralisée depuis 2010 au lycée (mais déjà présente avant avec les "TP Top").
Couplée à la "démathématisation" de notre discipline, voilà un cocktail semble-t-il explosif.
Je crois bien que cette pratique a été généralisée aussi en Collège ?

Je n'ai pas lu l'article en anglais, voici le lien https://www.tandfonline.com/doi/pdf/10.1207/s15326985ep4102_1?needAccess=true.

David Louapre, excellent vulgarisateur sur youtube, ancien de l'ENS Lyon a fait un fil explicatif sur Twitter.
Je joins un pdf "copie d'écran" de ces explications et je partage son désarroi car je prends beaucoup de plaisir (particulièrement en spécialité TS) avec ce type de pédagogie.
Les élèves aussi prennent du plaisir, mais il semblerait qu'ils ne retiennent pas aussi efficacement ainsi.

PedagogiedelaDecouverte.pdf

Re: Pédagogie de la découverte

MessagePosté: 16 Mai 2018, 15:30
de jeanine62
JoC a écrit:Je crois bien que cette pratique a été généralisée aussi en Collège ?


Effectivement, en collège, c'est même devenu obligatoire fortement conseillé par les IPR.
Ce qui m'étonne, c'est que l'article date de 2010. Personne ne l'a lu en France ? Ou alors personne ne comprend l'anglais au ministère de l'EN :lol:

Re: Pédagogie de la découverte

MessagePosté: 16 Mai 2018, 16:25
de yohm
Pour ma part, je suis assez sceptique sur les résultats de cette analyse. Faudrait que je lise l'article pour voir l'évaluation qui a été réalisée.

Dans des cours plus traditionnels, on travaille (à mon goût) davantage à l'application du cours et moins la compréhension des phénomènes ou de certains aspects pratiques.
C'est ce que j'aime avec cette pédagogie de la découverte. On va moins loin dans l'application pure mais je trouve que l'on va plus loin dans la réflexion autour du concept.
Je veux dire par là, le temps qu'ils passent à bricoler les composants, c'est du temps d'apprentissage aussi. Et ce qu'ils apprennent ainsi n'est pas forcément valorisé ou repéré par l'évaluation qui est faite.

Re: Pédagogie de la découverte

MessagePosté: 16 Mai 2018, 16:54
de znamrv
Intéressant ! Merci.

Re: Pédagogie de la découverte

MessagePosté: 16 Mai 2018, 16:59
de mistinguette
zut ça m'interesse mais mon anglais est bien nulle, y a pas une version française ?

Re: Pédagogie de la découverte

MessagePosté: 16 Mai 2018, 18:02
de Anakin
Il y a aussi cet article du Groupe de Recherche sur la Démocratisation Scolaire qui analyse notamment une méta-analyse mettant en évidence l'inefficacité dans l'apprentissage des pédagogies actives :
https://www.democratisation-scolaire.fr/spip.php?article287

C'est super instructif.
Bonne lecture !

Re: Pédagogie de la découverte

MessagePosté: 17 Mai 2018, 10:55
de znamrv
Merci, vraiment de super liens, avec une argumentation solidement étayée. A diffuser largement.
Du coup je n'ai plus trop à me poser la question de pourquoi globalement mes élèves ne retiennent rien, bien qu'ils soient globalement contents de venir en physique.

Petit extrait qui reflète très bien tout ça

"Différents niveaux de « preuves »

Baillargeon (2013) distingue différents niveaux de confiance parmi les preuves empiriques :

* le niveau le plus bas est l’anecdote, le témoignage : « j’ai essayé et ça a bien fonctionné ! ». Ces témoignages, même s’ils sont sincères et enthousiastes, ne peuvent en aucun cas être considérés comme des preuves. N’étant pas testés méthodiquement, rigoureusement, à plus large échelle, en comparaison d’autres conditions, on ne peut conclure à leur validité scientifique. Clark (1982) a par exemple montré que des étudiants pouvaient faire des témoignages très positifs vis-à-vis de pédagogies inductives… alors que ces pédagogies ne leur avaient pas permis de réaliser des apprentissages significatifs ;"


Et je passe sur la télé qui fait régresser...

Re: Pédagogie de la découverte

MessagePosté: 17 Mai 2018, 15:35
de physix
Quelle pédagogie a été utilisée pour les ingénieurs et les chercheurs qui ont construit le monde dans lequel nous vivons ? Pas la pédagogie de la découverte il me semble.

Re: Pédagogie de la découverte

MessagePosté: 17 Mai 2018, 20:18
de yohm
physix a écrit:Quelle pédagogie a été utilisée pour les ingénieurs et les chercheurs qui ont construit le monde dans lequel nous vivons ? Pas la pédagogie de la découverte il me semble.


(attention, second degré)
Et avant, on coupait la main des voleurs, il y avait moins de crimes.
Puis comment la france est devenu un grand pays ? par la colonisation et son hégémonie militaire, pas en restant assise à une table à papoter avec ses voisins.

Plus sérieusement, l'argument du "ça marchait avant" n'est pas bon. A une époque où l'école formait des ouvriers spécialisés pour l'usine, l'école marchait bien, mais le monde évolue et maintenant, je ne trouve pas que l'école soit très moderne et efficace.
De plus, les bons s'en sortent toujours, c'est pas ça le problème.

Re: Pédagogie de la découverte

MessagePosté: 18 Mai 2018, 14:16
de jeanine62
yohm a écrit:De plus, les bons s'en sortent toujours, c'est pas ça le problème.


Et ils s'en sortent encore mieux avec la pédagogie de la découverte contrairement à ceux qui ont des difficultés .
Extrait du rapport "L’argument d’égalité est lui aussi fortement mis à mal : on ne peut valablement aider les élèves peu ou moyennement performants avec des pédagogies peu efficaces. Ces élèves sont mêmes ceux qui souffrent le plus des pédagogies inefficaces, notamment parce qu’ils ne peuvent généralement compter sur un soutien familial compensatoire. Des analyses plus fines (Hattie, 2009, 2017 ; (Kirschner, Sweller & Clark, 2006) montrent également que les pédagogies basées sur l’enquête, la découverte et la résolution de problème sont particulièrement défavorables aux élèves faibles et moyens, tandis qu’elles nuiraient peu aux élèves les plus performants, et favoriseraient même leur progression dans certains cas. "