Retour d'expérience agregation 2017

Pour les différentes préparations qui existent, les conseils, les retours, les livres...

Retour d'expérience agregation 2017

Messagede pesked » 21 Juin 2017, 14:14

Bonjour à tous,
Après avoir lu tous vos messages qui m'ont tant guidé et inspiré, à mon tour de donner mon retour (heureux) sur cette agrégation. J'ai commencé à m'atteler à cette tâche il y a 3 ans, après avoir travaillé dans le privé (ingénieur en microélectronique, puis éducateur sportif), passé le capes à près de 30 ans, il y a 9 ans.
Janvier 2014, je m'intéresse à l'agrégation, je passe les écrits sans avoir rien fait, j'ai 8 et 7, je vais voir les oraux à Paris en avril, pour savoir de quoi il en retourne. Je commence vaguement à travailler en mai, premières fiches... L'été, je me lève tous les matins de juillet, je commence à travailler pour de vrai, premières révisions.
Rentrée 2014/2015, n-ième rentrée de TZR, je commence l'année avec 21 h en lycée, je commence directement à douter de mes chances de réussite au concours. Là dessus, j'enchaîne sur 20 h dans un collège pas facile, je me dis que ce ne sera pas la bonne année. Je continue à travailler tout de même, premiers écrits, où j'ai vraiment bossé, mais sans me mettre trop de pression (ski à noël en famille, pauses très régulières...). Je prends 11 et 12 (phys, chimie resp.). Pas admissible, mais pas vraiment de surprise. Dans la foulée, je passe l'externe, et surprise! je suis à 2 points de l'admissibilité (moi qui me faisait une montagne de l'externe!).
Je ne travaille pas l'été 2015 (enfin j'ai pas souvenir...), pause. 2015/2016, rentrée paisible, sur deux collèges, en léger sous service, je me dis que c'est la bonne! Je fonce, travaille régulièrement le soir, et les we de décembre et janvier. Admissible à l'interne (14,5 et 15), admissible à l'externe.
Mes premiers oraux à Paris, je suis heureux (trop...). Montage de chimie : conductimétrie, plutôt chanceux. Mais comme il a été beaucoup indiqué sur le forum, je vise trop de manips, j'ai pas le temps de les exploiter à fond. Mais j'ai quelques résultats. Je suis plutôt content de moi. Je montre les différents facteurs qui influencent la conductimétrie, détermination d'une conductivité molaire ionique, titrage comparé conductimétrie/ pH métrie d'un vinaigre, incertitudes comparées, suivi d'une cinétique (solvolyse du chlorure de t-butyle). Je prends 11/20. Le problème de l'oral de montage en chimie, c'est que le jury bombarde de questions. C'est épuisant nerveusement, il faut tenir. Et ça peut être rassurant car pendant qu'on répond à leurs questions, on ne manipule pas. Attention à ne pas tomber dans ce piège et les inviter à vous suivre car vous avez un timing à respecter.
A l'oral de physique, je tire transferts quantiques d'énergie, pas facile. J'avais prévu de faire en post-bac l'influence des coefficients d'Einstein dans la loi de Planck. Je maîtrise les calculs, mais je pose mal les hypothèses, et la physique sous-jacente. Pendant la présentation du concept, j'ai l'impression qu'ils n'écoutent pas. Et je finis de me vautrer sur la partie péda, où ayant peur de ne pas tenir les 25 min je rajoute une petite activité expérimentale pourrie récupérée à la dernière minute. Bien sûr l'inspecteur restera 15 min, sur ce sujet pendant les questions. Lors du rapport de mon oral, ils préciseront qu'ils attendent plutôt des activités en 1ère S, alors que moi j'avais traité le sujet au niveau terminale (hors sujet). Je prends 7/20. Bye-Bye, pas d'agreg interne pour moi....Mais admissible à l'externe de physique, fin juin j'y retourne pour une semaine d'oraux très éprouvante. Mais encore content d'être là. Là sans y croire, j'ai un montage pas mal sur la résonance (11/20), une leçon sur les interférences à division d'amplitude (c'est important pour la suite, vous allez voir). Je pensais maîtriser le sujet, et je vois mes lacunes (mais... après l'oral), je prends 10/20. L'oral de chimie, je tire cinétique, cool! Solvolyse du chlorure de t-butyle, je maîtrise (je l'ai déjà fait à l'interne), je lance la manip en 2 min, je prépare ma leçon, je révise le cours (et oui j'ai le temps!), je réponds à toutes les questions de chimie, bref je pense avoir cartonné... Je ne dis pas ce qu'ils attendent à la question sur la citoyenneté, je prends.... 1/20 !!! Ce qui restera un mystère... Mais l'externe ne vous intéresse pas.
Je remets le couvert en 2016/2017. Tout le monde à la maison commençait là à en avoir sérieusement marre. J'ai alors entendu des phrases du style 'si cette année c'est pas bon, tu arrêtes...' (J'ai 2 enfants de 10 et 13 ans). Moi, j'y crois. Je travaille tous les soirs, tous les we. Je suis au taquet. J'essaye de me libérer le dimanche jusqu'en décembre et après j'ai bossé tous les jours. J'ai le sentiment de plus maîtriser le sujet. Je sais que je vais être admissible. Mon problème ce sont les oraux. Sauf que par rapport à l'année précédente, j'ai déjà traité une bonne moitié des sujets d'oraux. Pour les écrits, encore une fois, pour passer, un conseil: la rapidité! (Ce n'est pas le cas de l'externe, où on a le temps de réfléchir). Il faut être en mode survolté, et écriture automatique. Les questions péda, j'en traite la moitié, si j'ai un truc à dire je le fais, sinon je passe. Cette année, il était possible de finir le sujet de chimie, j'ai eu 15,5, et 14 en physique. Deuxième série d'oraux. Je commence à travailler directement en février car le temps entre écrits et oraux est très court. Les révisions se passent beaucoup mieux que l'an passé, car je sais exactement où je vais, notamment au niveau des manips, ce que je sais/peux faire, et les trucs qu'il faut oublier. Car on a plein de manips merveilleuses en tête, mais à un mois des oraux, c'est pas bon du tout de passer une après midi à tenter de découvrir la wobbulation (en général seul), ou la diffusion du glycérol dans le labo du lycée, pour finir sur un échec. J'ai eu accès à un labo d'une petite prépa près de chez moi. A la fin, j'avais libre accès, en physique. En chimie, c'était plus compliqué car il y a des consommables. Je n'ai quasiment pas manipulé. A l'oral, je tire montage de physique, ça s'annonçait bien! Le lendemain matin à 6h, interférences ou grandeurs électriques. Le choix était vite fait, je maitrisais vraiment bien le Michelson, j'étais tombé sur ce sujet à l'externe, donc j'étais à l'aise avec la théorie sous-jacente. Je fais I. Intérférence à division du front d'onde (Fentes d'Young, source mononchromatique puis lumière blanche II. Interférence à division d'amplitude (Michelson) Réglages de A à Z, puis largeur spectrale de la raie verte du Mercure (cohérence temporelle), puis résolution du doublet du sodium. Sur le Michelson, j'avais tout appris tout seul avec la vidéo du CNED que je connais par cœur. Je connaissais les questions (ils avaient bien réussi à m'embrouiller à l'externe 'vous êtes en coin d'air ou en lame d'air? Pourquoi?' Et si on touche, on en est où? Etc...), et je savais exactement dans quelle configuration j'étais. J'ai eu 17. Le lendemain je tire oxydo-réduction. Content. Bonne carte mentale (d'après moi), post-bac: hydrométallurgie du Zinc, péda: ECE du bac 2017 (rendement d'une pile à hydrogène). Et là je me reprends 7/20. Toujours pas compris. Les questions de l'inspecteur étaient sans intérêt, du style 'que pensez-vous de rang des élèves français dans le système PISA?', 'Réponse :ben, on est pas très bon...' Bref, je ne vous aiderai pas pour la péda. Moi c'est le disciplinaire qui m'a fait passer. Pour les révisions: j'ai commencé par connaître entièrement les TEC et DOC (Grécias). Quand certains racontaient ça sur le forum, je n'y croyais pas. Puis j'ai attaqué les Tout en Un (nouveaux programmes, et puis j'ai fini sur les 1001 et une questions (indispensables pour dérouler ses mantras, surtout la partie cours), et les H prépas/Perez pour les petites questions, oraux. En décembre, janvier, j'ai fait à chaque fois les annales X/ENS PC/PC*. Pour les oraux, certains livres sont indispensables, et là BU (à 120 km de chez moi). J'en ai acheté certains. Bilan de cette agreg: un truc formidable, mais qui ne m'a pas quitté un seul instant de ces 2 dernières années. Difficile, surtout à la fin, où j'étais à la limite, à une semaine des oraux. Les avantages et la paye, je ne pense pas que ce soit une motivation nécessaire et suffisante pour se lancer là-dedans. Après j'avoue que la reconnaissance est agréable. J'ai surtout le sentiment d'avoir progressé dans mes cours, car il m'est beaucoup plus aisé d'avoir des ordres de grandeur, je maîtrise beaucoup plus les concepts et la physique, je crois que j'explique mieux les choses, et c'est surtout ça qui est agréable. J'ai quelques livres de dispo, si ça vous intéresse: https://www.dropbox.com/sh/hzmb25xb0z6r ... a6I-a?dl=0.
Bon courage à tous ceux qui lancent dans le challenge!!
pesked
 
Messages: 16
Inscription: 14 Avr 2014, 18:42
Académie: rennes
Poste: Enseignant en Collège/Lycée

Re: Retour d'expérience agregation 2017

Messagede teslamaitre » 22 Juin 2017, 08:54

Merci pour ce retour.

Je me reconnais pleinement dans ton parcours. Tu vas enfin pouvoir être récompensé de tous ces efforts !

Je pense que la grande différence entre l'interne et l'externe, c'est qu'à l'externe, on ne peut pas se retrouver aux oraux par hasard. Quant au point commun entre les deux, c'est qu'on ne la décroche pas par hasard au final.
teslamaitre
 
Messages: 17
Inscription: 19 Aoû 2013, 09:21
Académie: Lyon
Poste: Enseignant en Lycée

Re: Retour d'expérience agregation 2017

Messagede nicoc » 22 Juin 2017, 21:18

C'est exactement le ressenti que j'avais eu.
On commence l'agreg pour voir, puis on se prend vraiment au jeu et cela devient presque un défi. Très chronophage...
nicoc
 
Messages: 75
Inscription: 24 Oct 2011, 13:32
Académie: Lille
Poste: Enseignant en Collège/Lycée

Re: Retour d'expérience agregation 2017

Messagede chocoaddict44 » 25 Juin 2017, 19:31

Bonjour,

pour l'agreg interne, faut-il se spécialiser en physique ou en chimie?

Comment révisez vous l'agreg interne en candidat libre? le programme est le même que le capes ?
C'est le même principe que le capes externe avec à l'oral 4 h d'épreuve pendant deux jours?

J'hésite à tenter l'année prochaine vu que j'aurai 3 ans en tant que titulaire d'effectué.

Merci d'avance pour vos retours.
chocoaddict44
 
Messages: 315
Inscription: 05 Oct 2013, 21:42
Académie: creteil
Poste: Enseignant en Collège

Re: Retour d'expérience agregation 2017

Messagede genest » 28 Juin 2017, 08:17

Pour l'agreg interne, pas de spécialisation, les deux matières ont exactement le même coefficient à l'écrit et à l'oral.
Les épreuves sont constituées de 2 épreuves écrites de 5h et deux oraux avec 4h de préparation et 1h d'oral.
Pour pouvoir passer l'interne, il faut 5 années d'ancienneté.
genest
 
Messages: 212
Inscription: 30 Aoû 2012, 08:58
Académie: Bordeaux
Poste: Enseignant en Lycée

Re: Retour d'expérience agregation 2017

Messagede farita » 29 Juin 2017, 19:33

Bonjour,
Merci pour ce retour et félicitation!
Je serais intéressée par certains livres je vous contact en mp.
farita
 
Messages: 4
Inscription: 05 Oct 2015, 10:26
Académie: Academie d'aix marseille
Poste: Enseignant en Lycée/Collège

Re: Retour d'expérience agregation 2017

Messagede galileo » 07 Juil 2017, 20:26

Félicitations et merci pour ton retour.
Peux-tu me dire si les précis Bréal et les 1001 questions en physique et chimie sont une base solide et suffisent pour se présenter à l'écrit de l'interne?
J'hésite à me procurer les H prépa. :?:
Quels ouvrages conseilles-tu pour la préparation des montages et exposés de physique et chimie?

Merci d'avance pour tes conseils avisés.
galileo
 
Messages: 190
Inscription: 05 Juin 2011, 11:34
Académie: Versailles
Poste: Enseignant en Lycée

Re: Retour d'expérience agregation 2017

Messagede supersid » 07 Juil 2017, 22:23

Bonjour,
Pour avoir eu l'agreg interne il y a deux ans, je vote pour les j'intègre en physique (assez rébarbatifs au premier abord, mais très complet et présentants tous les exercices "classiques"), et pour les Grécias en chimie (je ne me souviens plus de l'éditeur....): des explications claires et des schémas utilisables à l'oral...
Je trouve les H prépa très pointus, je les empruntais à la BU pour approfondir un point précis...
supersid
 
Messages: 88
Inscription: 23 Fév 2014, 20:31
Académie: nantes
Poste: Enseignant en Collège

Re: Retour d'expérience agregation 2017

Messagede benjy_star » 07 Juil 2017, 23:13

supersid a écrit:Pour avoir eu l'agreg interne il y a deux ans, je vote pour les j'intègre en physique


Salut !

Je n'ai pas trouvé les "j'intègre", aurais-tu un lien STP ? :)
benjy_star
 
Messages: 1482
Inscription: 05 Avr 2010, 08:08
Académie: Dijon
Poste: Enseignant en Collège

Re: Retour d'expérience agregation 2017

Messagede nlbmoi » 08 Juil 2017, 07:35

Bonjour

Par exemple, pour l'exemplaire PCSI c'est https://www.dunod.com/prepas-concours/physique-tout-en-un-pcsi-0.
nlbmoi
 
Messages: 151
Inscription: 07 Fév 2012, 12:53
Académie: Nantes
Poste: Personnel de laboratoire

Suivante

Retourner vers Se préparer aux épreuves écrites et aux épreuves orales

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité