Agrégation interne de physique-chimie 2013 : les changements

Agrégation interne de physique-chimie 2013 : les changements

Messagede Aranel53 » 23 Avr 2012, 19:41

Bonjour,

Le concours de l'agrégation interne va "beaucoup" changer pour la prochaine session. Disparition de la leçon de prépa contre un double exposé sur une notion tout d'abord puis sur son enseignement à divers niveaux.
lien : http://www.agregation-interne-physique- ... 211303.pdf
Section physique - chimie
Programme de la session 2013

I Épreuves écrites d'admissibilité
Ces épreuves sont envisagées au niveau le plus élevé et au sens le plus large du programme défini ci­
dessous.
1. Composition sur la physique et le traitement automatisé de l’information (5 heures)
Elle porte sur les enseignements de physique des programmes de physique-chimie appliqués à la rentrée
scolaire de l'année d'inscription au concours :
1. des classes :
- de collège ;
- de seconde générale et technologique ;
- de première S ;
- de terminale S, y compris l'enseignement de spécialité ;
de première et de terminale Sciences et Technologies de l'Industrie et du Développement Durable (STI2D);
- de première et de terminale Sciences et Technologies de Laboratoire (STL), spécialité Sciences Physiques
et Chimiques en Laboratoire (SPCL) ;
- de première et de terminale Sciences et Technologies de la Santé et du Social (ST2S).
2. des classes préparatoires scientifiques aux grandes écoles : PCSI, MPSI, MP, PC, PSI, BCPST 1ère
et 2ème année.
2. Composition sur la chimie et le traitement automatisé de l’information (5 heures)
Elle porte sur les enseignements de chimie des programmes de physique-chimie appliqués à la rentrée
scolaire de l'année d'inscription au concours :
1. des classes :
- de collège ;
- de seconde générale et technologique ;
- de première S ;
- de terminale S, y compris l'enseignement de spécialité ;
- de première et de terminale Sciences et Technologies de l'Industrie et du Développement Durable (STI2D);
- de première et de terminale Sciences et Technologies de Laboratoire (STL), spécialité Sciences Physiques
et Chimiques en Laboratoire (SPCL) ;
- de première et de terminale Sciences et Technologies de la Santé et du Social (ST2S).
2. des classes préparatoires scientifiques aux grandes écoles : PCSI, MPSI, MP, PC, PSI, BCPST 1ère
et 2ème année.

II Épreuves orales d'admission

Chacune des deux épreuves orales d'admission, l’une d’exposé et l’autre de montage, a lieu après quatre heures de préparation surveillée.

Le tirage au sort conduit le candidat à traiter :

- soit un exposé de physique et un montage de chimie
- soit un exposé de chimie et un montage de physique.

1. Exposé consistant en une présentation d’un concept et son exploitation pédagogique (1h20)
Dans le cas d’un exposé de physique, le programme est celui de la première épreuve écrite d'admissibilité
(composition sur la physique et le traitement automatisé de l'information). Dans le cas d’un exposé de
chimie, le programme est celui de la seconde épreuve écrite d'admissibilité (composition sur la chimie et le
traitement automatisé de l'information).
Structure de l’épreuve : l’épreuve est constituée d’un exposé par le candidat, d’une durée maximum de 50
minutes, suivi d’un entretien avec le jury, d’une durée maximum de 30 minutes. L’exposé du candidat
comporte deux parties successives, d’importance équivalente, qui lui permettent de mettre en valeur ses
compétences professionnelles :
- une partie relative au concept scientifique, développée au moins en partie à un niveau post-baccalauréat ;
- une partie relative à un aspect pédagogique de l’enseignement, au collège ou au lycée, de notions relatives
à ce concept.
Partie relative au concept scientifique
Dans cette partie, le candidat met en valeur ses compétences disciplinaires en présentant à la fois sa vision
d’ensemble du sujet et en développant un point particulier, de son choix, à un niveau post-baccalauréat.
Cette présentation synthétique peut prendre la forme d’un plan séquencé, d’un schéma conceptuel, d’une
carte mentale, etc. permettant de situer la thématique scientifique et d’en aborder divers aspects, du
fondamental aux applications. Le candidat doit être en mesure d’apporter des éclaircissements sur
l’ensemble des points abordés dans son exposé.
Partie relative à un aspect pédagogique de l’enseignement du concept
Dans cette partie, le candidat met en valeur ses compétences pédagogiques et didactiques. Il peut par
exemple choisir :
- de proposer et d'analyser une séquence d’enseignement ;
- d’étudier l’évolution de la présentation du concept du collège au lycée ;
- d’aborder la problématique de l’évaluation ;
- etc.
L’ordre de présentation des ces deux parties est laissé au choix du candidat.
L’illustration expérimentale est naturellement possible dans chacune des parties.
L’entretien porte sur les deux parties ; il vise à la fois à compléter l’évaluation des qualités pédagogiques et
didactiques, de la maîtrise des connaissances scientifiques et de la culture scientifique et technologique du
candidat.
2. Montage et traitement automatisé de l'information (1h20)
Le niveau est celui des classes post-baccalauréat des lycées. Deux sujets sont proposés au choix des
candidats. Au cours de l'épreuve, les candidats présentent, réalisent et exploitent qualitativement et
quantitativement quelques expériences qui illustrent le sujet retenu.
Liste des sujets des exposés et des montages de physique et de chimie tirés au sort lors des
épreuves orales

a) Physique
Aux sujets communs aux épreuves d'exposé et de montage s'ajoutent des sujets spécifiques à chacune de
ces épreuves.
Sujets communs aux épreuves d'exposé et de montage
1. Dynamique newtonienne
2. Ondes acoustiques
3. Spectrométrie optique, couleur
4. Vision et image
5. Propagation libre et guidée
6. Interférences
7. Diffraction
8. Oscillateurs
9. Champs magnétiques
10. Capteurs
11. Transferts thermiques
12. États de la matière
13. Grandeurs électriques
14. Fluides
15. Résonance
16. Polarisation de la lumière
17. Induction
18. Temps – fréquence
19. Transferts quantiques d’énergie
20. Frottements
21. Transmission de l’information
22. Ondes stationnaires
Sujets d’exposé spécifiques
23e. Gravitation
24e. Cohésion du noyau, stabilité, réactions nucléaires
25e. Mouvements képlériens
26e. Énergie interne
27e. Rayonnement d’équilibre et corps noir
28e. Dualité onde – corpuscule
29e. Référentiels géocentrique et terrestre
Sujets de montage spécifiques
23m. Filtrage et analyse spectrale
24m. Amplification
25m. Oscillations spontanées
26m. Couplages
27m. Régimes transitoires
28m. Conversion de puissance
29m. Signal analogique et signal numérique

b) Chimie
Les sujets sont communs aux épreuves d'exposé et de montage.
1. Séparation
2. Liaisons
3. Caractérisations
4. Stéréoisomérie
5. Solvants
6. Solutions
7. Solubilité
8. Conductivité
9. Mélanges binaires
10. Proportions et stœchiométrie
11. Équilibre chimique
12. Évolution d'un système chimique
13. Conversion d'énergie lors des transformations chimiques
14. Oxydo-réduction
15. Dispositifs électrochimiques
16. Potentiels d’électrode
17. Périodicité des propriétés
18. Solides
19. Métaux
20. Acidité
21. Complexes
22. Polymères
23. Cinétique chimique
24. Catalyse
25. Mécanismes réactionnels
26. Electrophilie et nucléophilie
27. Couleur
28. Modification de groupes fonctionnels
29. Modification de chaîne carbonée


Quelques explications supplémentaires dans ce document :
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
« Comme le feu de la pierre ne sort, Sans la frapper du fer par violence : Semblablement sans faire grand effort, La Vérité ne sort en évidence. »
Guillaume De La Perrière 1553.
Aranel53
 
Messages: 5430
Inscription: 26 Fév 2010, 15:42
Localisation: Sud de la Drôme
Académie: Grenoble
Poste: Enseignant en Collège/Lycée

Re: Agrégation interne de physique-chimie 2013 : les changem

Messagede taumataroa » 25 Avr 2012, 21:04

C'est franchement une mauvaise nouvelle pour ceux qui le présente depuis plusieurs années. :?

Sur la forme cela ne change pas grand chose, il y a toujours 120 leçons et montages.

Dans le fond des nouveaux thèmes très exotiques notamment en montage : MP 14 sur les Fluides (dynamique ?) , MC Stéréoisomérie ou MC Mélange binaire par exemple.

La partie sur la pédagogie est sur le papier une bonne chose. Malheureusement c'est pas dans le Volhart ou le Pérez que l'on trouvera une carte mentale de différentes familles en chimie organique ou une présentation sur l'évolution du concept de champ en physique. Déjà que les quatre heures de préparation passent très vite, bonjour le travail de préparation en amont !!!

XIIIème travaux d'Herclule : l'agrégation interne de sciences physiques.
taumataroa
 
Messages: 429
Inscription: 05 Juin 2010, 03:24
Académie: Polynésie Française.
Poste: Enseignant en Lycée

Re: Agrégation interne de physique-chimie 2013 : les changem

Messagede Aranel53 » 27 Avr 2012, 13:14

Tout à fait.

Autant en tant que personne intéressée par les sciences et leur enseignement, je trouve que cette nouvelle version forme mieux les enseignants et je trouve ça bien. Autant en tant que candidat qui a déjà préparé l'ancienne version, je trouve la masse de travail colossale...

Les sujets sont extrêmement vastes, il faut avoir une vision poussée et globale de chacun d'entre eux, tant du point de vue théorique que manipulatoire donc c'est vraiment énorme. Et en effet, toute la partie pédagogique, les obstacles épistémologiques de telle ou telle notion, les manières de faire comprendre en fonction de telle ou telle préconception... bein il n'y a pas de livres là dessus à ces niveaux là. Ou alors il faut se taper des dizaines de livres de vulgarisation sur tous les sujets jusqu'à en trouver un efficace sur tel point particulier.

Bref, on n'est pas sortis du sable !
« Comme le feu de la pierre ne sort, Sans la frapper du fer par violence : Semblablement sans faire grand effort, La Vérité ne sort en évidence. »
Guillaume De La Perrière 1553.
Aranel53
 
Messages: 5430
Inscription: 26 Fév 2010, 15:42
Localisation: Sud de la Drôme
Académie: Grenoble
Poste: Enseignant en Collège/Lycée

Re: Agrégation interne de physique-chimie 2013 : les changem

Messagede dellmat » 29 Avr 2012, 15:09

Mouais, comme d'habitude j'ai le sentiment qu'un enseignant qui souhaite la passer à le choix : soit il fait son boulot au Lycée ou collège et n'a pas le temps de préparer l'agreg et donc aucune chance de l'avoir... Soit il la prépare et il délaisse son boulot.
Pour un concours "interne" je crois qu'il y a mieux à faire...
On est toujours dans LE savoir, on regarde si on est capable de faire des montages... tout ça pour finir dans un collège ou Lycée...
Bref, je ne la prépare pas, je ne suis pas prêt à le faire, je le regrette financièrement et je ne comprend pas que l'agreg existe encore à notre époque, ou alors que l'on refasse les choses comme il faut : des postes spécifiques pour les agrégés (supérieur, prépa BTS) mais à quoi ça rime d'avoir dans nos établissement des gens qui travaillent moins pour gagner plus, tout ça parce qu'à un moment de leur vie ils ont été des puits de savoir...
Bref, désolé, je m'éloigne du sujet, mais ça fait du bien ! :D
Dernière édition par dellmat le 29 Avr 2012, 21:04, édité 1 fois.
dellmat
 
Messages: 211
Inscription: 20 Sep 2010, 19:50
Académie: dijon
Poste: Enseignant en Lycée

Re: Agrégation interne de physique-chimie 2013 : les changem

Messagede taumataroa » 29 Avr 2012, 18:40

@ délimat, ta remarque est pertinente.
Néanmoins l'agrégation est un moyen de maintenir un certain niveau d'exigence et savoir dans l'Education Nationale. Le statut ne fait pas de l'agrégé un meilleur professeur, particulièrement par rapport à la réalité du terrain... La préparation de ce concours permet de remettre à jour ses connaissances dont l'enseignant et ses élèves en tirent bénéfices. De plus il ne suffit pas d'être un puit de savoir pour réussir, les épreuves orales obligent à mettre en avant des qualités pédagogique (de plus en plus), de précision et d'élocution par exemple.
taumataroa
 
Messages: 429
Inscription: 05 Juin 2010, 03:24
Académie: Polynésie Française.
Poste: Enseignant en Lycée

Re: Agrégation interne de physique-chimie 2013 : les changem

Messagede Aranel53 » 01 Mai 2012, 19:13

Je tiens à signaler que je suis personnellement contre le système actuel qui amène des enseignants à faire le même métier et à n'avoir pas le même statut (heures de service et rémunération). Par ailleurs, un certifié peut être meilleur prof qu'un agrégé... Moi, j'ai raté l'externe de peu dans ma formation initiale et j'aurais été le même prof je pense ! Je suis pour réserver l'agrégation au supérieur et point barre. Ou même faire un seul concours de la sixième à bac+2.

Quoi qu'il en soit, j'ai pesté pendant pas mal de temps sur cette agrégation externe qui ne préparait pas au métier et qui évaluait des connaissances qui ne serviraient jamais dans le vrai métier (surtout pour l'externe de chimie que j'avais préparée). Pour l'interne, même si c'était mieux, je trouvais que c'était aussi très "disciplinaire théorique" pour pas grand chose. Maintenant, avec la nouvelle version, ce sera moins vrai, et quelqu'un qui aura préparé sérieusement l'oral de l'agrégation interne de physique chimie sera vraiment meilleur prof qu'avant pour le collège et le lycée. Et c'est ainsi que l'a voulu le jury.

C'est pour ça que je vais m'y remettre quand même, malgré tout ... :?
« Comme le feu de la pierre ne sort, Sans la frapper du fer par violence : Semblablement sans faire grand effort, La Vérité ne sort en évidence. »
Guillaume De La Perrière 1553.
Aranel53
 
Messages: 5430
Inscription: 26 Fév 2010, 15:42
Localisation: Sud de la Drôme
Académie: Grenoble
Poste: Enseignant en Collège/Lycée

Re: Agrégation interne de physique-chimie 2013 : les changem

Messagede dellmat » 03 Mai 2012, 14:00

Aranel53 a écrit:C'est pour ça que je vais m'y remettre quand même, malgré tout ... :?


C'est pas dit que je ne le fasse pas aussi... un jour !
Merci en tous cas pour la partage !
dellmat
 
Messages: 211
Inscription: 20 Sep 2010, 19:50
Académie: dijon
Poste: Enseignant en Lycée

Re: Agrégation interne de physique-chimie 2013 : les changem

Messagede gipsy » 31 Aoû 2012, 15:03

En fait l'agrégation est un système adapté à l'enseignement en classe prépa ou bts puisque 1h d’enseignement y compte pour 1h30. C'est pour ça que les agrégés ne dont que 15h

Après ce n'est pas le tout d'avoir l'agrégation pour enseigner dans le supérieur, il faut aussi être dans le (très) haut du classement.

Pour ce qui me concerne, 44ème/ 118 ça n'a pas été suffisant pour enseigner en prépa ou bts. Du coup je me retrouve comme beaucoup d'agrégé au lycée, alors qu'initialement je voulais enseigner dans le supérieur. Mais bon le lycée ne me déplaît pas.
Après il y a bien les postes spécifiques de prag, mais très limités chaque année, et surtout , ça se passe comme un entretien d'embauche.

Perso, je pense que les agrégés devraient pouvoir enseigner à la fac, car nombreux sont les (enseignant-) chercheurs que ça gave d'enseigner ou qui le font très mal.
gipsy
 
Messages: 40
Inscription: 27 Aoû 2012, 14:27
Académie: Créteil
Poste: Enseignant en Lycée

Re: Agrégation interne de physique-chimie 2013 : les changem

Messagede genest » 07 Oct 2012, 10:00

Bonjour,
je voudrais simplement encourager ceux qui ont déjà tenté ce concours à continuer et à y croire car mon expérience personnelle montre que c'est accessible même en n'étant pas une "bête". J'ai été admis à la session 2012. Je ne suis très bon ni en physique, ni en chimie, j'ai eu le capes en 2000 et n'ai plus ouvert de livre du supérieur jusqu'à 2010. En 2010, une prépa s'est ouverte dans mon académie et je me suis dit que c'était l'occasion de s'y remettre alors je m'y suis remis. Mon objectif n'était pas d'être admis mais de me remettre à niveau. J'ai simplement suivi les cours et les TP cette année là. Je n'ai pas négligé mon travail au lycée (seconde, 1S et TS). J'ai eu une petite fille en avril. Mes premières notes d'écrit m'ont semblées encourageantes (12 en chimie et 11 en physique). L'année suivante (session 2011), je n'ai pas eu le temps de travailler (petite fille oblige) mais j'ai consacré mon mois de janvier à refaire les annales et à travailler quelques parties de cours. Je n'ai pas été admissible mais j'ai progressé (13 en physique et 12,5 en chimie). En 2012, j'ai fait comme en 2011, j'ai refait les annales et travaillé d'autres cours, la méca flu en particulier, et c'était une bonne idée de faire de la méca flu! Cette année là, j'ai été admissible. J'ai hésité à aller aux oraux pour deux raisons: je n'étais pas préparé à passer les oraux et mon fils devait naître pendant les oraux. Mon fils est né avec trois semaines d'avance. J'ai donc décidé d'aller à Paris et j'ai passé tout mon congé paternité à travailler les oraux. J'ai repris tous les plans qu'on avait fait en prépa agreg la première année. J'ai eu un grand coup de chance, j'ai été admis. J'avais fait de bons écrits (18,7 en physique et 15,3 en chimie) mais de mauvais oraux ( 8 en chimie, 9 en physique). J'ai fini 33 sur 35 mais l'essentiel c'est d'être dans les 35. Je n'ai jamais négligé mes élèves (dont des TS) ni mes enfants. Je me suis toujours beaucoup appliqué sur les parties pédagogiques des sujets et je m'appliquais à bien soigner la présentation et la rédaction. Aucune réponse sans phrase complète. J'ai toujours traité qu'un minimum de parties techniques. Je pense donc, à la lumière de mon expérience, de ce que j'ai traité dans les sujets et des notes obtenues qu'il faut vraiment soigner les parties pédagogiques. Le discours du président du jury avant les oraux m'a conforté dans mon opinion et l'évolution de épreuves orales ne font que renforcer mes convictions. Nous avons la chance que le programme des connaissances théoriques ne change pas. Profitons-en quitte à se dire qu'on prépare le concours sur 3 ou 5 ans ou plus. En tout cas, c'est ce que je m'étais dit d'où l'absence de stress et de pression. Tant que le concours est ouvert, j'y vais et chaque année, je traite un autre thème. Mon objectif premier était vraiment de me remettre à niveau. J'ai bien aimé réfléchir sur ces sujets. J'espère vous avoir donné envie de tenter ce concours et vous avoir convaincu que mettre le paquet sur la partie pédagogique valait vraiment le coup.
genest
 
Messages: 212
Inscription: 30 Aoû 2012, 08:58
Académie: Bordeaux
Poste: Enseignant en Lycée

Re: Agrégation interne de physique-chimie 2013 : les changem

Messagede Aranel53 » 07 Oct 2012, 10:23

Merci pour ton témoignage !

Je partage tout à fait ton analyse mais ma situation personnelle ne me permet pas d'être aussi détendu cette année... :( Pourtant c'est la bonne approche ! C'est comme ça que j'ai eu le CAPES en étant extrêmement bien classé.

En tous cas avoir 25 minutes pour présenter du contenu pédagogique cohérent de collège ou de lycée, je trouve ça bien moins stressant et bien plus intéressant que les 50 minutes de cours de prépa qu'on n'a par définition jamais fait devant des élèves...
« Comme le feu de la pierre ne sort, Sans la frapper du fer par violence : Semblablement sans faire grand effort, La Vérité ne sort en évidence. »
Guillaume De La Perrière 1553.
Aranel53
 
Messages: 5430
Inscription: 26 Fév 2010, 15:42
Localisation: Sud de la Drôme
Académie: Grenoble
Poste: Enseignant en Collège/Lycée

Suivante

Retourner vers Détails administratifs, le programme, les places, les résultats

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité